Histoire de la compagnie

1. L'Appel du pic et de la pioche

Parcours de tunnelier

Joseph Walter ADAMS

Parcours de tunnelier

James MALONE

Histoire de la compagnie

2. Le Chemin de la guerre

Histoire de la compagnie

3. Sous les champs de l'Artois

Parcours de tunnelier

Charles Leonard DAVIS

Parcours de tunnelier

Albert GARNER

Histoire de la compagnie

4. Creuser sous Arras

Histoire de la compagnie

5. Toujours Creuser

Parcours de tunnelier

Simeon HORSFALL

Parcours de tunnelier

Christopher DOWNS

Histoire de la compagnie

6. Les tunneliers pontonniers

Histoire de la compagnie

7. Après l'Armistice

Parcours de tunnelier

Samuel EATON

En savoir +

Couverture


Les Kiwis aussi
creusent des tunnels

Par Anthony Byledbal

1914. Les belligérants se livrent à un combat acharné et quotidien sous les tranchées du front occidental. À l'intérieur de tunnels qui s'avancent dans le no man's land, des soldats creusent et écoutent inlassablement pour protéger les lignes en surface et détruire les galeries d'un adversaire résolu au même dessein.

1915. Recrutés pour leurs aptitudes à creuser, James Williamson, Harold Howard, George Race et Gerald Punch, quatre engagés volontaires néo-zélandais, s'apprêtent à traverser les océans avec leur unité spéciale pour prendre part à cette guerre secrète. Mais, de l'autre côté de la terre, ce jeu mortel est déjà à l'avantage des mineurs allemands.


Lire en ligne eBook à télécharger

Couverture


Les Taupes
de la Grande Guerre

Édité par Anthony Byledbal

En ouvrant le champ de bataille au sous-sol, dès les premiers mois de la guerre, les belligérants renouent avec la sape et la mine, techniques anciennes issues, croyait-on, d’un autre temps, et auxquelles les troupes du génie, quelles qu’elles soient, étaient bien mal préparées. De part et d’autre du front, l’effort est considérable pour s’adapter aux multiples contraintes souterraines et pour penser un combat aveugle, qui plus est, placé sous le plus grand des secrets.

Pour ce faire, les mineurs civils ont rapidement été appelés sur le front, notamment du côté du génie britannique qui les a rassemblés par groupes entiers au sein de compagnies spécialisées pour ce conflit en sous-sol. Si leurs compétences en font des recrues indéniables dans les travaux de creusement, le monde minier dont ils sont issus est empreint d’un fort culturalisme faisant alors de leur temps sous l’uniforme une expérience originale.

À noter, le livre rassemble six contributions de chercheurs européens, dont trois en anglais traduits sous la forme de résumés.


Acheter en ligne Table des matières à télécharger